En 2018, la compagnie co-produit "La machine de Turing " de Benoit Solès au Festival d'Avignon off- Théâtre Actuel. 

 

Label Compagnie revendique la production de spectacles de genres très divers. Ses seuls critères de choix sont la qualité des textes et des artistes, ainsi que l’aventure humaine qui accompagne toute création.

 

Label Compagnie est animée par l’amitié et la complicité artistique de Stéphane Roux et Tristan Petitgirard. Mais rien ne serait possible sans le bénévolat de notre bureau que nous remercions activement.

La compagnie

 

 

La compagnie a vu le jour en 2008, autour du spectacle "PERRAULT ÇA CARTOON" de et avec Stéphane Roux, adaptation délirante des contes de Perrault à la manière des dessins animés.

Créé pour le Festival d'Avignon, où il retourne en 2010 pour une troisième saison, ce spectacle y a immédiatement remporté un très vif succès, ainsi qu'à Paris et en tournée. Ce spectacle est toujours en tournée, aujourd'hui!

Des contes à la poésie, il n’y a qu'à monter "LES MARCHES DU SOLEIL", spectacle construit en 2008 autour de textes de François Roux, mis en musique par Philippe Gaillard.

Label Compagnie a également soutenu en 2009 la création du premier One Man Show de Stéphane Boucher : "STEPHANE BOUCHER SE VIDE LA TETE"a ainsi qu'en 2012 el specatcle "BOLLYWOOD" de la compagnie Chorésophes.

 

En 2010, la compagnie crée au Théâtre du Ranelagh "L'ILLUSIONNISTE" de Sacha Guitry.

En 2012, Label Compagnie est au coeur d'un projet hors du commun: un opéra avec des autistes. "LES AMANTS DE SEVILLE" créées au théâtre Monfort ont réunis 85 artistes dont la moitié de jeunes autistes.

En 2015, "RUPTURE A DOMICILE", écrit par Tristan Petitgirard, se joue toute la saison à la Comédie Bastille. L'auteur est nomminé au molière 2015 dans la rubrique "Molière de l’auteur francophone vivant". La pièce est reprise au Splendid. en 2017 et fait deux tournées en France.

En 2018, Label Compagnie lance la formidable aventure de "La Machine de Turing" de Benoit OSlès avec l'autre et Amaury de Crayencour. La pièce connait un immense succès au festival d'Avignon 2018 puis à Paris au Théâtre Michel. Elle remporte quatre Molières en 2019.

 

 

 

 

Présidente de l'association : Juliette Nonn

Trésorière : Gipsy Nonn

Secrétaire : Delphine Roux

Co-directeurs artistiques : Stéphane Roux et Tristan Petitgirard

Administratrice: Audrey Monnin

Issu d’une famille de musiciens, ce sont pourtant les mots et non les notes qui vont tout d’abord l’attirer. Tout en menant une carrière de comédien, Tristan Petitgirard s’intéresse très vite à la mise en scène et devient notamment l’assistant de Patrice Kerbrat sur plusieurs pièces.

 

Le parcours de metteur en scène de Tristan est éclectique. Il a monté une vingtaine de spectacles aussi bien théâtraux que musicaux. Il a notamment mis en scène un opéra « LES AMANTS DE SEVILLE » de Gilles Roland Manuel au théâtre Montfort. Cette aventure regroupait 85 artistes sur scènes dont la moitié était de jeunes autistes.

 

Tristan Petitgirard a mis à profit son attachement au travail rythmique de l’acteur dans la mise en scène de plusieurs comédies ayant rencontré beaucoup de succès. Citons parmi elles : les « DROLES DE MECS », spectacle de comédie Hip-Hop, ainsi que sa propre pièce « RUPTURE A DOMICILE » avec notamment Olivier Sitruk et Benoit Solès (Comédie Bastille, Le Splendid…), pour laquelle il a été nommé aux Molières 2015 comme meilleur auteur francophone vivant et qui a dépassé les 450 représentations. La pièce est aussi montée dans de nombreux pays à l’étranger : Allemagne, Venezuela, Italie, Bulgarie, Grèce…

 

Tristan Petitgirard apprécie particulièrement la collaboration avec les auteurs contemporains. 

En 2016, il a mis en scène la belle écriture singulière de Michaël Cohen pour « LE SACRIFICE DU CHEVAL », qu’il a présenté au théâtre du Chien qui Fume à Avignon.

 

En 2018, Tristan Petitgirard s’est plongé dans la vie deux personnages hors normes tout d’abord : Alexandre Dumas - « SIGNÉ DUMAS » de Cyril Gély et Éric Rouquette   avec Xavier Lemaire et Davy Sardou au Théâtre Actuel Avignon, puis au Théâtre La Bruyère. Et le génial mathématicien anglais Alan Turing, l’inventeur de l’ordinateur – « LA MACHINE DE TURING » de Benoit Solès avec Amaury de Crayencour et Benoit Solès, au Théâtre Actuel Avignon puis au Théâtre Michel. Ce spectacle a reçu 4 Molières dont celui du meilleur spectacle et du meilleur metteur en scène pour Tristan.

 

 Au travers de Label Compagnie, qu’il anime avec Stéphane Roux, ils ont créés en autre avec succès « PERRAULT, ÇA CARTOON » de Stéphane Roux qui a joué à Paris et en France pendant 10 ans, ainsi que « L ‘ILLUSIONNISTE » de Sacha Guitry au Théâtre du Ranelagh.

 

Au festival d’Avignon 2019, Tristan présente sa nouvelle comédie « DES PLANS SUR LA COMÈTE » au théâtre Actuel. La pièce s’est aussi jouée dans une version allemande avec Cosma Hagen à Dresde.

 

En 2021, Tristan Petitgirard aura le plaisir de poursuivre sa collaboration avec Benoit Solès sur sa nouvelle pièce « La maison du Loup » avec Benoit Solès, Anne Plantey et Grégori Baquet. Il mettra également en scène Françoise Cadol dans l’adaptation d’un roman de Grégoire Delacourt : « La femme qui ne vieillissait pas » 

 

Tristan Petitgirard est également scénariste. Il est notamment le créateur de la série « ORIGINES » diffusée sur France 3. I

Tristan Petitgirard

Stéphane Roux

C'est en terminant des études universitaires classiques (Sciences-Po, Licence de Droit, Licence d’Information et de Communication) qu'il contracte le virus du théâtre, concurrençant fatalement ses débuts dans la carrière journalistique.

 

Passionné de théâtre, il a alterné, les textes d’auteurs contemporains — parfois en création — et les classiques, travaillant notamment sous la direction de metteurs en scène tels que : Ladislas Chollat, Pierre Laville, Michel Fagadau, Sébastien Azzopardi, Tristan Petitgirard, Christophe Luthringer, Anthéa Sogno, Henri Lazarini, Mitch Hooper, Anouche Setbon, Serge Ridoux, Colette Roumanoff, Amélie Prévost, Laurent Savard, Jean-Pierre Rochette ou Eric Mampouya.

Citons notamment : « Electre, mon Amour » de Laszlo Gyurko, « Badadesques » de Jean Vauthier, « Les fourberies de Scapin » de Molière, « Quoi de neuf ? Sacha Guitry », « Des pommes pour Eve » de Gabriel Arout, « Cyrano de Bergerac » (aux côtés de Patrick Préjean), « La surprise de l’Amour » de Marivaux, « Chasse à l’homme à Versailles » de Manuel Casals, « Une vie de rêves ? » de Stéphane Roux, « Y a-t-il un facho dans le frigo ? » de Laurent Savard.

Ou encore « Ciel, mon Feydeau ! » d’Anthéa Sogno d'après Feydeau, « Harmoniques » de François Roux, « Castings » de Delphine de Turckheim, « Lenclos ou la liberté » d’Hippolyte Wouters...

Et dernièrement : « Brooklyn boy » de Donald Margulies, « Crevez l’écran ! » de Jean-Claude Grumberg, « Le tour du monde en 80 jours » de Sébastien Azzopardi & Sacha Danino, d’après Jules Verne, ou « La main passe » et « Occupe-toi d’Amélie » de Feydeau (aux côtés d’H. de Fougerolles, B. Putzulu, J. Balutin) !

En 2008, il monte la structure de production Label Compagnie, avec laquelle il créée « Perrault, ça cartoon ! », adaptation des contes de Charles Perrault à la manière des dessins animés.

En 2010, il endosse le rôle chantant du Père Noël dans la comédie musicale « Le Noël magique » de W. Korso, coproduit par Label Cie.

Il retrouve la comédie musicale fin 2015 avec « Résiste ! » de France Gall & Bruck Dawit. Dernièrement, il a participé à la création et à la tournée de comédie musicale "Résiste".

 

Au cinéma, il interprète les premiers rôles des films « Le jour de la comète » de Sébastien Milhou (Forge Productions), « Africa Paradis » de Sylvestre Amoussou (film primé dans de nombreux festivals) et « Edward et Lulu » de Serge Célibidache.

Il apparaît dans « L’esprit d’équipe » de Christophe Barratier, « Sagan » de Diane Kurys, « Taming the Apex » de S. Célibadache, « Vivre » d’Yvon Marciano.

On a pu aussi le voir dans « Prêt-à-porter » de Robert Altman, ou dans des courts-métrages d’Aatish Basanta, de Lou Faulon, Alexis Chenot, Julie Marbœuf & Séverine Vincent, Pascal Laurent, Emmanuel Nakach, Cédric Hachard, Amobé, Camille Mouyéké…

 

À la télévision, il a animé 42 épisodes de l’émission « Mais où se cache Carmen Sandiego ? ». Depuis, il a alterné guests et récurrents dans les séries « Julie Lescaut », « Objectif Ligue 1 », « Paris, enquête criminelle », « Quai n°1 » ou « Paradis d’enfer ».

Il a tourné avec Thierry Binisti (« Versailles, le rêve d’un roi ») et François Luciani (« Inéluctable »).

 

Il travaille beaucoup grâce à sa voix (doublage, post-synchronisation, documentaires, institutionnels, jeux vidéo, pub, dramatiques radio…).

En 2007, il enregistre ainsi en anglais le narrateur dans la V.O. du film « Ratatouille » (Pixar).

En 2015, il est la voix française de Benedict Cumberbatch dans « Imitation Game ».

 

Membre de la Ligue d’improvisation d’Ile-de-France (LIFI), il participe régulièrement à des matchs d’improvisation théâtrale ainsi qu’à des actions de formation et des événements en entreprise. 

L’écriture fait également partie de sa vie : scénarii, théâtre, sketches...

Actuellement dans le spectacle :

Silence, on tourne ! de Patrick Haudecoeur

© Décembre 2020 by Label Compagnie/Tristan

Suivez nous  :
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic